83th day to 87 day (Du lundi 23 au vendredi 27 avril)

Publié le par lesorteilsausoleil

Merhaba !

 

P4250035.JPG

Konyaaltı beach-Antalya

 

Le turc et le cours de turc 

En rentrant de mon petit cours de turc ce matin, j’ai envie d’écrire un article. Il est 10h45, je suis allée en cours de turc à 8h30 ce matin alors que je me suis couchée relativement tard, ou tôt ce matin...beau courage je dois dire. Oui, je m'auto-congratule. D’autant plus qu’il s’agit d’un cours de turc, et qu’on se doit d’être concentré en permanence pour ne pas perdre le fil…En même temps, je suis contente d’aller en cours de turc, ça à bon être difficile chaque jeudi et chaque vendredi à 8h30, je m’y rend à chaque fois. (sauf deux rares exceptions). Les formules de phrases ne se construisent pas comme par chez nous, les sonorités ne sont pas les mêmes, ce n’est pas pour autant que je baisse les bras. Nous sommes environ 6 à persévérer dans l’apprentissage de cette langue (normalement 14..). C’est plutôt intéressant de pouvoir comprendre la construction des phrases, de pouvoir percuter des choses dans la vie de tous les jours, et dans de rares situations comprendre le sens de certaines phrases. Même si le vocabulaire manque terriblement, nous sommes en plein dans le pays pour pratiquer. Alors  maintenant que nous connaissons un peu la syntaxe, suffit de taupé un turc pour demander du vocabulaire et le tour est joué pour s’amuser à faire des petites phrases. Le problème étant que ces sonorités sont tellement éloignées des nôtres, qu’il est difficile de retenir le vocabulaire. Mais j’ai envie de m’y mettre, j’aime bien cette langue ! Seul le temps me manque pour m’y consacrer sérieusement. Aussi,  je dois dire, la prof est absolument génial ! Et être que 6 permet de pratiquer vraiment 4h par semaine, et être corrigés personnellement en permanence. Le côté le plus drôle de l’histoire, c’est lorsqu’il faut réexpliquer en anglais les règles de grammaire à ceux qui peinent à suivre vu qu’ils viennent 1 cours sur 4… (GENRE MES COLOCS).  Voilà, je ne regrette pas d’avoir choisi ce cours, dommage que l’apprentissage de cette langue me soit utile que pour les 2 (ou 4) prochains mois. Paradoxalement, c’est comme apprendre vainement quelque chose d’intéressant. Anyway, je continue.

P4270094.JPG

P4270093.JPG

L'état des camarades de turc, à l'heure du coffee break le vendredi matin : Hungarian team !

 

Etudier

Voilà donc le ressenti à l’instant même où je vous écris ce 27 avril 2012 à 10h59 ! Que dire de cette semaine ? Il a fait très très beau, entre 22 et 27°, tout le monde allait à la plage…sauf moi. J’ai passé une semaine très studieuse. En effet, j’ai passé mon lundi, mon mardi et mon mercredi à travailler, pour la bonne raison que je veux mon mois de mai de libre, et continuer à voyager. Lundi c’était comme je vous disais le jour des enfants et de la souveraineté nationale donc c’était ferié. Il y avait des ateliers pour les enfants à l’université (j’ai vu des petites photos) Pour ma part, j’ai TRAVAILLE. Le soir, Tania a invité 10 personnes à manger chez nous….la veille de mon oral, c’est trop cool. Donc je me devais d’être un peu avec tout le monde. C’était sympa cette soirée pâtes, puis narguilé sur le balcon, il fait bon dehors. Mardi j’ai passé un oral qui s’est pas trop mal passé (ça reste de l’anglais…) puis je me suis remise au travail pour être prête pour l’oral du mercredi.  Donc, refus catégorique de tout type de soirées. Mercredi, j’ai passé mon oral qui s’est bien déroulé. Le prof a juste trouvé à me dire des choses hors sujet du genre :

Nedim ; What do you think about your elections ? Marine le pen president ahahah

Moi : Hollande sarkozy…sarkozy hollande…we don’t know…right side, left side…  18% for le pen, it’s the right side…maybe they will vote for Sarkozy, same side…and Sarkozy again for 5 years…

Nedim : Sarkozy he’s not right side or left side, it’s American side, Obama side !

Ok Nedim.

 

 

P4260056.JPG

Jeudi matin, après le petit déjeuné en compagnie d'Elif et d'Umit...

 

La bibliothèque

Puis je suis allée à la bibliothèque où je cherchais un bouquin de « food and beverages ». A l’accueil, ils ne parlent pas un mot d’anglais. Une très très sympathique étudiante turque, qui n’avait pas du tout l’air turc avec son visage fin, ses yeux très claire, son carré plongeant et ses long tatouages sur les bras parlait un peu anglais. Un peu sortie d’un bouquin de mangas cette jeune fille, la voix douce était très sympatique. Bon en tous cas, j’ai compris que trouver un bouquin en anglais dans la bibliothèque de Akdeniz University ce n'est pas chose facile. Déjà, les bouquins d'anglais ne sont pas tous réunis au même endroit mais répartis dans toute la bibliothèque, par thème en fait. Et puis, même quand je trouvais des références de bouquin sur l’ordinateur, je ne savais même pas où chercher dans la Bibliothèque. Même les turcs ont l’air perdu… Bref j’ai abandonné, et me suis consacrée à ma derniere présentation pour lundi « le tourisme en France » . Trop fatiguée, pas motivée, j’ai pas avancé. 

(11h10) Là, ça fait 10 minutes que l’horrible réveil d’Alejandro sonne, et il ne se réveille pas..c’est incroyable.

 

La minute gastronomique : le "pise"

Bref, jeudi matin cours de turc, puis petit déjeuné avec Elif et Umit sur le toit de chez Elif. On a mangé des « pise » à prononcer "piché" en français. A la base, elle achète une pâte à pain, elle fait des morceaux d’environ 10 centimètre de diamettre rond et plat, elle met de l’huile dans une poile et les met à cuire. Umit en chef a fait dorer les deux côtés du Pise et c’était terminé, c’est très bon ! On en mange environ 3 par personne, et on peut garnir de chocolat ou de fromage. Un peu comme les fouasses ! A disposition à table nous avions aussi bien évidemment, olive, fromage, poivron, concombre, nutella…et autant de Pise que nous voulions ! Sans oublier notre petit thé ! C’était cool d’être avec eux, je ne les ai pas vu depuis longtemps. Mais, il était 11h, trop tôt pour parler anglais pour eux. On ne se voit plus trop donc il n’ont plus l’occasion de pratiquer les pauvres…Umit est en exam de dernière année, Elif a plusieurs jobs pour gagner de l’argent en plus des cours… Du coup, il n'y a que moi qui cosait ce matin. Et être sur le toit hier matin pour le petit déjeuner, c’était super agréable. D’ailleurs, Elif a carrément mis son salon avec ses canapés dehors définitivement pour l’été. C’est beaucoup plus spacieux chez elle c’est cool !

 

P4260049.JPG

P4260050.JPG

P4260055.JPG

 

Être une femme en Turquie, minute esthétique 

Messieurs ou  jeunes gens voulant découvrir les paysages turcs et sa culture, vous pouvez passer ces quelques lignes. Avec Elif nous nous sommes rendues à un institut de beauté. Ici les coiffeurs font épilation, manucure, pédicure…c’est pareil. Et tu te fais épiler les sourcils dans le salon de coiffure à côté de quelqu’un qui se fait couper les cheveux. C’est Elif qui a commencé, et en fait je ne sais pas ça existe en France, sans doute que oui…mais elle à utilisé la technique du fil pour l’épiler. L’esthéticienne tournicote un fils à coudre autour de ses doigts, à l’autre bout c’est sa bouche, et entre les deux ca lui permet de pincer une quantité de poil en deux temps trois mouvements ! Et pour moi, n’étant pas habituée à ces pratiques, elle m’a di que la pince à épiler était préférable. Heureusement qu’Elif était là, c’est fou toutes les infos qu’elle a besoin d’avoir pour ces pauvres sourcils ! Bref, ca m’a couté 1 € ! Pour les jambes entières avec les aisselles 9€ ! Pourquoi en France enlever des poils ça coute une fortune ?

P4260065.JPG

 

 

Bref hier, hier c’était jeudi, donc journée du bazaar dans mon quartier, je suis donc rentrée avec une quantité de tomates, de concombres, quelques patates, oignons, de l’Helva (pour le régime), un bon pain complet, du fromage, des amandes et des noix… Faut arrêter de grossir, cette semaine c’est cure de tomates donc « riz maïs thon tomate » et non « thon maïs riz tomate »… J’ai testé de nouvelles phrases turques que j’ai apprises aupres de mon  fromager « cheeseman ». Hier soir, soirée sur la plage ! c’était sympa, une petite dizaine à se retrouver. Dont le couchsurfer de Louise qui est francais ! Il commence un tour du monde qui va durer 3 ans ! On a bien parlé, c’était sympa ! Couché 3h, pas cool pour le turc de ce matin. Néanmoins Louise m’a fait découvrir un truc hier. En fait, devant l’université, j’avais jamais remarqué car je suis toujours à la bourre le matin, mais il y a une petite dame qui donne des petits dej. Apparemment on a des soupes, des sortes de pains au chocolat juste avant l’entrée de l’université gratuitement et ce jusqu’à 8h30. Car après apparemment y a plus grand-chose. C’est trop cool ! Dommage que quand je passe la barrière je sois à chaque fois à la bourre et aille a 100 à l’heure sur ma bicyclette. D’ailleurs tous les jeudis et vendredi, ma petite touche personnelle est d’arriver avec 5 minutes de retard en cours de turc…. « gunaydin… »

 

 

Une petite vidéo sur mon vélo de ma rue, avec les petits enfants qui jouent. Tous les enfants du monde jouent au mêmes jeux, cache-cache, football, corde à sauter. Par contre cache-cache derriere les voitures en ville et foot dans les rues, après ca dépend des lieux !

 

Programme des prochaines semaines : 

Bon le programme de cet après-midi est de bosser pour être libre ce week end pour aller à Fethiye, Öludeniz, la butterfly valley. Et autostop, dormir sur la plage en tente…il risque de faire bon, peut être directement sur la plage…

Si on coupe, il faut plus de 4h pour aller à Fethyie, ce qui est déjà pas mal, surtout en stop ca risque de prendre plus de temps. Mais on aimerait passer par le sud, par la côté, c’est très beau, mais du coup ca prend ENCORE PLUS DE TEMPS. Donc à voir, peut être pour le retour ! Ahhhhh en tous cas ca va faire du bien de partir d’Antalya ! La dernière fois que je suis sorti c’était quand papa était là donc vers le 10 avril ! Et puis on va être une équipe sympa ce week end, j’aime bien. Donc aujourd’hui : préparer ma présentation oral, puis cours d’italien à 16h30 yeaaaahhhhh ! (et je crois qu’en ce moment même je suis en train de me bouffer le paquet entier de chocapic…). Puis ce sera direction les Capadoces puis le nord de la Turquie et la Georgie ! Et on arrivera le 16 17 18 mai pour le festival que j’aide à organiser. Puis peut être Ephesus avec les filles ! Mon programme est établi jusqu’au 22 mai… Ensuite ca sent la fin à plein nez . Tout le monde se tire vers le 15… Par ailleurs, j’ai trouvé deux familles au pair en plein dans Istanbul, pour travailler chez eux ces deux mois d’été. Je ne trouve pas de travail en France donc cela pourrait être une bonne alternative. Plutôt que de culpabiliser et de ne rien faire à Angers. Là l’une des familles a une femme de ménage, a déjà eu deux au pair francaise, vont me payer, je peux partir en vacances avec eux sur la mer Egee, j’aurai aussi une semaine de vacances payée…le tout nourri blanchi logée… Donc à voir ! Pour l’autre famille, j’ai beaucoup moins d’infos mais il doit m’appeler cet apres midi. Ces deux familles veulent que je parle français avec leur enfant. Mais personnes ne parle francais donc l’anglais et le turc seront de mise !

Je crois que nous rentrons dans l’air des jupes, fin fin avril, il fait très beau maintenant 

Il est 11h44, l’alarme d’Alejandro continue de sonner ….à croire qu’il est mort.

Bon, c’est tout pour aujourd’hui ! Prochain article, récit du voyage à 250km, côté ouest !

 

 

Kebab-Ayran d'avant match samedi dernier... Glenn, Lenka and me

P4210076.JPG

Commenter cet article

Elodie 25/08/2015 13:11

C'est le récit d’une semaine bien remplie en tout cas ! Est-ce que la France vous a manqué de temps en temps ? Personnellement, je ne pense pas que le pays me manquerait réellement, ce serait plutôt les membres de ma famille.
Concernant l'apprentissage de la langue turque, j'avais une amie qui essayait de me l’enseigner, mais j'ai arrêté. C'était difficile et je n'avais pas beaucoup de temps.